Le CPIE Villes de l’Artois a été choisi pour réaliser l’analyse thermographique et thermique des bâtiments communaux et intercommunaux du Pays du Cambrésis (cf. article de janvier 2017).

 Cette mission comprend les étapes suivantes :

- Une analyse thermographique d’un ou plusieurs bâtiments, afin de permettre aux élus de mieux visualiser les problématiques de perte de chaleur et d’énergie avec une analyse complémentaire des températures et des taux d’humidité.

- Un rapport technique et synthétique pour présenter les résultats de l’analyse thermographique, incluant des propositions de mesures pour réduire les consommations d’énergie et une restitution des résultats auprès du Conseil municipal ou communautaire, et des techniciens.

 Sur cette période hivernale 2016-2017, 17 communes ont  bénéficié de cette opération, soit près de 60 bâtiments observés avec la caméra thermique.

Les observations les plus courantes concernent les fuites d’air au niveau des menuiseries, l’absence ou la détérioration de l’isolation au plafond et sur les murs, et enfin des fuites d’air au niveau des prises électriques, mais aussi au niveau des sondes de régulation de chauffage. Certains travaux seront réalisés par les équipes municipales, pour des problèmes touchant la structure du bâtiment (toiture, présence d’amiante...), une étude va être effectuée pour envisager des solutions. Autre point soulevé, la gestion du chauffage et la température dans les bâtiments. Pour rappel, 1°C en moins de chauffage, c’est 7% de consommation en moins.

 

Le volet formation se termine au mois de mai avec un retour d’expériences cet hiver, une cinquantaine d‘élus et de techniciens de l'ensemble du territoire ont participé à cette initiation à l'utilisation de la thermographie.

Pour rappel, le CPIE Villes de l'Artois accompagne les élus et les techniciens dans la prise en main et les applications de l’outil caméra thermique (des caméras thermiques ont été acquises par le Pays du Cambrésis), sous la forme de formation ou dans le cadre des analyses thermographiques réalisées au sein de la collectivité.

Le Syndicat mixte du Pays du Cambrésis se compose, en 2015, de 4 intercommunalités, soit 116 communes pour une population qui avoisine les 160 000 habitants. Le territoire est reconnu comme « Territoire à énergie positive pour la croissance verte », suite à sa candidature fin 2014. Cette reconnaissance lui permet de renforcer et de poursuivre les actions déjà engagées notamment celui de l’analyse thermique des bâtiments publics.