Programme National pour l’Alimentation 2016-2017

 Devant l’uniformisation des habitudes alimentaire et devant la mondialisation, notre « modèle alimentaire » est de plus en plus en situation de précarité.

Temps du repas en baisse, diminution du budget alimentaire, augmentation du grignotage, gaspillage alimentaire, perte de savoirs sur l’origine des aliments… amènent les pouvoirs publics à mettre en oeuvre une politique qui prend en compte différents enjeux, sociaux, environnementaux, économiques et culturels.

L’appel à projets du Plan National pour l’Alimentation (PNA) est l’outil qui permet de mettre en oeuvre dans les territoires cette politique au travers d’actions qui favorisent et développent l’éducation alimentaire, la lutte contre le gaspillage, la justice sociale et l’ancrage territorial.

 

De la production à la consommation, comment mieux appréhender mon alimentation

Fort de ces compétences et de leurs ancrages territorials, les CPIE oeuvrent au service des politiques publiques des territoires vers un développement durable. C’est pourquoi, donner une réponse commune aux enjeux alimentaires a été la priorité des CPIE des Hauts-de-France. En effet, la « question (de l’alimentation ) est prise en compte, pour les CPIE du Nord-Pas-de-Calais ils déclinent des programmes de sensibilisation, de formation, d’accompagnement, de dialogue territorial, sur les enjeux liés à l’alimentation ». 

Le projet se compose de 5 axes de travail, duplicables à l’échelle des 5 territoires des 5 CPIE sur une période de 2 ans (2017-2019) et qui répond aux enjeux suivants :

  • Diminuer l’impact environnemental de l’alimentation (réduction du gaspillage alimentaire, jardins sans pesticides) 
  • Manger mieux (diminuer la part des produits préparés, augmenter la part des légumineuses, augmenter la consommation de fruits et légumes)
  • Prendre plaisir à s’alimenter (découvrir les goûts, partage du repas en famille, entre amis). 

 

Ce projet, porté par le CPIE Val d’Authie au nom du regroupement des 5 CPIE du Nord-Pas-de-Calais, entre dans les 4 axes prioritaires du PNA. De plus, il a une dimension environnementale : ateliers jardin au naturel, travail sur les enjeux de biodiversité et de santé, travail sur les labels : 

 

AXE : Formation des professionnels du secteur socio-éducatif et culturel 

AXE : Sensibilisation des publics en situation de précarité (bénéficiaires des Restos du Coeur et personnes au RSA) 

AXE : Sensibilisation des publics en situation de précarité (personnes en contrat aidé en structures d’insertion et leurs familles) 

AXE : Sensibilisation des élèves de maternelle et primaire 

AXE : Sensibilisation des élèves de collège et de lycée 

 

Ce projet a été déposé fin novembre et nous attendons une réponse, on l’espère, positive, fin février-début mars 2017.